Chèvre espagnole: informations sur la race, caractéristiques et soins

Voulez-vous vous aventurer dans le secteur de la viande de chèvre?

Si cette question vous vient à l'esprit récemment, vous avez probablement entendu parler des chèvres de viande les plus populaires, comme le Boer et le Kiko, mais vous devriez également considérer la race de chèvre espagnole.

La chèvre espagnole a été amenée en Amérique du Nord par des explorateurs espagnols dans les années 1500. Depuis lors, la race s'est adaptée pour prospérer à l'état sauvage au Mexique, dans les Caraïbes et dans le sud des États-Unis. En fait, c'est une race extrêmement robuste et assez autosuffisante.

Malheureusement, la race caprine espagnole a été utilisée principalement pour le croisement avec d'autres races caprines pour transmettre leurs traits robustes à des chèvres moins robustes, et peu d'attention a été accordée au maintien de la race elle-même jusqu'à ces dernières années.

Si vous cherchez une chèvre de viande robuste qui a besoin d'un peu de CCM dans le domaine de la conservation, cela peut être la race parfaite pour vous. Lisez la suite pour en savoir plus sur les caractéristiques de cette race de chèvre menacée.

Normes de race de la chèvre espagnole

La Spanish Goat Association est le principal registre aux États-Unis pour la race de chèvre espagnole, et les nouveaux arrivants trouveront leur site Web accueillant et encourageant.

L'association veille à répondre au fait que la chèvre espagnole présente une variété de caractéristiques qui ne sont pas, à l'heure actuelle, uniformes parmi toutes les chèvres espagnoles de race pure.

L'association déclare que « les chèvres espagnoles présentent encore une diversité génétique au sein de la race. Cela signifie que votre troupeau peut sembler un peu différent de l'autre troupeau sur la route. C'est bon. "

Cela est probablement dû à la surutilisation de la chèvre espagnole dans les programmes d'élevage destinés à modifier les traits des autres races. (Les chèvres espagnoles ne sont pas seulement robustes, elles sont également considérées comme résistantes aux maladies et aux parasites).

1. Apparence

Image via Flickr - Cristian Bortes

L'American Livestock Conservancy a spécifié quelques lignes directrices pour la race:

Oreilles : Les oreilles sont assez longues et reposent horizontalement, près de la tête et le long du visage.

Corps : Le corps de la chèvre espagnole est grand, mais compact avec une bonne conformation de la viande.

Couleur : La couleur des cheveux de la race ne se limite pas à une seule teinte. En fait, toutes les couleurs sont actuellement acceptables.

Cornes : Les chèvres espagnoles ont de longues cornes qui pendent vers le haut et vers l'extérieur. À leurs points, les cornes ont tendance à se tordre.

Pelage: Le pelage peut aller des cheveux longs aux cheveux courts, mais certains spécimens de la race produisent un pelage de cachemire lourd et désirable.

En raison du croisement extensif, la conservation du bétail a également identifié les points de référence suivants pour déterminer si votre chèvre peut avoir d'autres races dans sa génétique:

Si votre chèvre espagnole présente certaines des caractéristiques suivantes, elle peut avoir été croisée:

  • Grandes oreilles tombantes à cornes courtes et épaisses - croix de Nubie ou de Boer
  • Oreilles courtes et dressées avec de longues cornes épaisses et sans torsion au point - Dairy Crosses
  • Beaucoup de cheveux avec des oreilles nubiennes tombantes - Angora Cross

2. Taille et poids

Fidèle aux races classées comme chèvres à viande, les mâles peuvent peser entre 200 et 250 livres tandis que les femelles pèsent entre 100 et 150 livres.

Comme la chèvre Boer, la chèvre espagnole est lourde, mais compacte, atteignant seulement environ 20 pouces de hauteur.

3. Rusticité

La chèvre espagnole est une race extrêmement robuste, c'est pourquoi les passionnés sont amoureux de la chèvre et passent du temps à rétablir la race.

Cette chèvre de viande se développe particulièrement bien dans les climats chauds, car c'est là qu'elle est venue s'installer et évoluer lorsqu'elle est amenée en Amérique du Nord.

On dit également que la race est résistante aux parasites et aux maladies. Cela est dû en partie à l'indépendance dont ils jouissaient en tant que race laissée à eux-mêmes après avoir été amenée aux Amériques. Ils ont évolué pour lutter contre les maladies et les parasites courants.

Cela ne signifie pas qu'ils ne tomberont jamais malades ou infestés de parasites, mais la race a tendance à résister aux deux.

4. Tempérament

La chèvre espagnole n'est pas aussi domestiquée que les autres races à viande, comme le Boer ou même le Kiko. Par conséquent, les chevriers qui possèdent des chèvres espagnoles vous diront qu'ils sont difficiles à manipuler et un peu nerveux.

Attraper une chèvre espagnole pour l'entretien peut être un défi car ils sont assez volants.

L'élevage de la chèvre espagnole

Image via Flickr Ins1122

De nombreux éleveurs de chèvres espagnols vantent extrêmement bien la capacité de cette race à gérer les plaisanteries. La race peut accoucher avec peu d'aide ou d'intervention de leurs chevriers humains. Une fois que l'enfant a touché le sol, il passe en mode maternité et a rarement de problèmes pour s'occuper de ses enfants.

En d'autres termes, la chèvre espagnole est une excellente mère et un excellent producteur pour ceux qui recherchent une approche pratique de l'élevage caprin.

1. Besoins nutritionnels

Avant de décider d'élever vos chèvres espagnoles, vous devez augmenter leur alimentation pour favoriser une saison de reproduction forte et saine. Les mâles et les femelles bénéficieront de ce que de nombreux chevriers appellent le rinçage (augmentation de l'apport alimentaire).

Pendant la grossesse et après la blague, a besoin de beaucoup d'aliments, de minéraux et d'eau douce. Si une biche n'a pas ce dont elle a besoin pour rester en bonne santé et forte, elle ne pourra pas s'occuper de ses nouveau-nés.

Pendant toute la grossesse, il ne faut pas suralimenter car cela peut entraîner une toxémie gravidique. Cependant, ils ont besoin de suppléments supplémentaires car ils mangent pendant deux, trois ou quatre.

2. Maturité

Les chèvres espagnoles peuvent être en chaleur dès l'âge de cinq mois, mais il est sage d'attendre qu'elles aient 8 mois à un an avant d'essayer de les reproduire.

Si vous avez de plus petites femelles, attendre qu'elles aient atteint au moins 80 livres pour les élever est plus sûr pour elle et les enfants.

3. Saison des amours

Les chèvres espagnoles sont polyestreuses, comme beaucoup d'autres races de chèvres à viande. Cela signifie qu'ils peuvent être élevés toute l'année et peuvent être élevés jusqu'à trois fois en deux ans.

À des fins de gestion, il est plus facile de planifier des blagues en plaçant intentionnellement la balle avec des biches à des moments préférables de l'année, et ne pas la laisser avec elles toute l'année (ce qui garantit des surprises de blague tout au long de l'année).

4. Enfants

La période de gestation pour les chèvres espagnoles est d'environ 155 jours. Si vos chèvres sont maintenues dans un climat chaud, il est possible de permettre à vos chèvres de pondre seules (sans surveillance). Cependant, si vous vivez dans un climat plus frais, vous devez fournir un environnement protégé contre les courants d'air et à l'abri de vos bêtes.

Les chèvres espagnoles ont souvent plusieurs naissances sous forme de jumeaux, de triplés et parfois de quadruplés.

Prendre soin de la chèvre espagnole

1. Besoins alimentaires et nutritionnels

Toutes les chèvres ont besoin de beaucoup de fourrage et de broutage qui comprend à la fois des légumineuses et des graminées. Si du foin de qualité n'est pas disponible, des suppléments de 16 à 20% de protéines sont recommandés.

2. Logement et clôture

Les chèvres espagnoles ont besoin des mêmes besoins de logement et de clôture que les autres chèvres. Cependant, en raison de leur ingéniosité et de leur robustesse, ils ne sont pas aussi fragiles que d'autres races de chèvres comme la chèvre Angora, donc un abri moins élaboré est nécessaire.

Les chèvres espagnoles ont tendance à être d'excellentes grimpeuses et cavalières, et comme toutes les chèvres, elles sont les Houdini de la ferme. Sélectionnez une clôture d'au moins 4 pieds de haut et robuste. Le fil chaud est également un excellent choix pour les chèvres à viande en général.

3. Problèmes de santé et soins

Les parasites internes et externes sont un problème courant pour tout animal gardé dans un environnement domestique. Bien que la chèvre espagnole soit résistante aux parasites, elle n'est pas immunisée, surtout si son environnement n'est pas maintenu propre.

Une routine de déparasitage régulière, peut-être moins fréquente, peut être mise en œuvre pour la race caprine espagnole.

Alternatives aux chèvres espagnoles

Si vous aimez l'idée de posséder un troupeau de chèvres espagnol, mais que vous ne pouvez pas en mettre un ou que votre climat ne convient pas, l'une de ces races de viande similaires peut fonctionner pour vous:

  • Kiko Goat
  • Chèvre Boer
  • Chèvre rouge du Kalahari

Le saviez-vous?

Certains éleveurs de chèvres espagnoles ont dit que tailler les sabots de cette race est moins de travail et doit être fait moins fréquemment qu'avec d'autres races. C'est à cause du tempérament très actif de la race, et aussi parce que la plupart des propriétaires de ces chèvres leur permettent de se déplacer librement. Cela maintient leurs sabots au sol naturellement.

Conclusion

La race caprine espagnole est une chèvre rustique qui est souvent utilisée pour ses qualités de production de viande et sa carcasse lourde. Si les efforts de conservation sont votre confiture et que vous êtes d'accord avec une race de viande sans intervention, cela peut être la chèvre pour vous!