Comment garder les abeilles et les autres animaux ensemble en toute sécurité

Lorsque vous ajoutez des abeilles à votre maison, vous vous demanderez comment leur présence affectera le reste de vos animaux. Peut-être que vous êtes même un peu inquiet de la façon dont vos abeilles réagiront à un nouveau chiot à la ferme.

La vérité est qu'il est important de considérer la sécurité de vos abeilles et de vos animaux de compagnie. Heureusement, tout le monde peut vivre en harmonie si vous avez créé un espace sûr avec chaque animal à l'esprit.

Avant d'entrer dans les détails sur la façon de maintenir une propriété sûre, il est essentiel de comprendre que tout animal peut être allergique aux piqûres d'abeilles. De plus, plusieurs piqûres d'abeilles peuvent potentiellement tuer n'importe quoi.

Heureusement, protéger vos animaux de compagnie est beaucoup plus facile que vous ne le pensez. Lisez la suite pour savoir comment maintenir l'harmonie entre votre ruche et vos bestioles.

Garder les abeilles avec des chiens

Les chiens doivent être surveillés pour détecter des signes d'allergies aux abeilles

Si vous avez des chiens, à un moment donné, il y aura probablement une interaction entre vos abeilles et vos animaux de compagnie.

De temps en temps, vous avez probablement vu des chiens casser des insectes. En fait, cela vous a fait grincer des dents pour regarder votre chiot se jeter sur les abeilles.

Voici cependant la bonne nouvelle; lorsqu'un chien est piqué pour la première fois, il ne veut rien de plus que de s'assurer qu'il est aussi le dernier.

Ainsi, lorsque votre nouveau chiot attrapera sa première abeille, fido apprendra sa leçon assez rapidement.

Cela étant dit, voici deux occasions où votre chien peut être en danger de plus qu'une simple piqûre unique:

1. Chiens attachés

Si vous avez tendance à garder votre chien à l'extérieur dans un endroit confiné, assurez-vous qu'il est éloigné de votre rucher. Garder votre chien à distance garantit qu'une attaque d'abeille agressive ne laisse pas votre chien pris au piège. Votre chien doit pouvoir échapper aux attaques agressives à tout moment.

2. Chiens allergiques aux abeilles

Si votre chien est allergique aux abeilles, ce qui est possible, soyez extrêmement prudent pour éviter toute piqûre accidentelle.

Vous pouvez utiliser des répulsifs ou des huiles essentielles sur votre chien pour empêcher les insectes de piquer votre chiot.

Bien qu'il ne soit pas courant que les chiens soient allergiques aux abeilles, cela ne fait jamais de mal de demander à votre vétérinaire de faire un test. Il est préférable de savoir avant qu'une piqûre se produise afin que vous puissiez traiter votre chien en conséquence.

Si votre chien est piqué par une abeille, appliquez une compresse froide pour réduire la douleur et l'enflure.

Cependant, si vous pensez que votre chien a une réaction allergique, emmenez-le chez le vétérinaire sans hésitation.

3. Signes que votre chien a une allergie grave aux abeilles

  • Gonflement du visage, de la langue ou du cou
  • Difficulté à respirer
  • Choc anaphylactique, évanouissement, effondrement

Ces symptômes sont courants pour la plupart des animaux allergiques aux abeilles. Alors, soyez toujours à l'affût de toute personne ou de tout ce qui a été piqué par ces réactions, et agissez rapidement.

Garder les chevaux et le bétail à proximité des abeilles

Les chevaux et le bétail sont confrontés à de nombreux insectes ennuyeux: les taons, les moucherons, les acariens, les moustiques, et ainsi de suite. Heureusement, les abeilles s'intéressent très peu au bétail, surtout parce que le bétail mange de toute façon toutes les bonnes choses.

Le seul moment où vous vous inquiétez de voir votre ruche endommager votre bétail, c'est s'il devient la cible mal dirigée de l'agression de vos abeilles.

Par exemple, si un ours visite et détruit votre ruche, vos abeilles peuvent ne pas réaliser qui est le vrai coupable. Si vous avez du bétail à proximité, ils peuvent mettre leur colère sur votre cheval.

Même dans ce scénario, avec de la place pour courir, votre cheval peut échapper à une attaque. En plus de fuir, les chevaux ont leurs propres mécanismes de défense en place - leurs queues.

Les queues de bétail agissent comme des tapettes à mouches, ce qui peut dissuader un petit nombre de ravageurs à la fois.

En parlant de queues, garder les queues de votre bétail dans leur état naturel, et non amarré, les aidera à garder les ravageurs à distance.

Vous pouvez également éviter de façon préventive les insectes piqueurs avec des répulsifs trouvés dans les magasins ou les coopératives. Si les produits chimiques ne vous conviennent pas, essayez d'utiliser des huiles essentielles pour protéger à la fois votre bétail et vos abeilles.

Élever des poulets avec des abeilles

Les poulets peuvent être piqués par les abeilles sur leurs peignes et leurs caroncules

Votre réaction intestinale peut vous faire penser que les poulets mangeront des abeilles et pourraient en profiter. La vérité est que les poulets s'intéressent très peu à votre rucher. Les poulets ont des poissons bien plus gros et meilleurs à faire frire, comme les œufs et les larves de moustiques.

Les abeilles et les poulets coexistent étonnamment bien, tant que les poulets ne poursuivent pas l'or liquide et le nid d'abeilles à l'intérieur de la ruche. Si vos poulets deviennent un peu audacieux et dépassent leurs limites, ils peuvent être piqués sur les parties sans plumes de leur corps.

À part cela, vos poulets ne prêtent pas beaucoup d'attention à vos abeilles, et vice versa.

Comment garder vos abeilles en sécurité

C'est agréable de penser qu'il est facile pour vos animaux de compagnie et votre bétail d'apprendre à coexister avec vos abeilles. Et, c'est vrai, la nature a généralement un moyen de régler le drame imminent entre les espèces. Mais, les problèmes les plus importants surviennent lorsque les animaux ne peuvent pas échapper à une attaque d'abeille.

Alors, gardez à l'esprit les conseils suivants lorsque vous assimilez votre ruche à votre basse-cour animée:

1. Donnez beaucoup d'espace à vos abeilles et à vos animaux de compagnie

Non seulement il est sage de garder vos abeilles loin de votre maison pour protéger votre famille, mais cela réduit également l'interaction entre les animaux domestiques et les abeilles.

Garder suffisamment d'espace entre les zones de votre propriété où vos furbabies se défoulent et vos abeilles, permet aux chiens d'éviter plus facilement la ruche. Vous pouvez facilement entraîner votre chien à rester à l'écart des ruches bourdonnantes si vous êtes en mesure de définir des limites.

2. Ne confiez pas les animaux à proximité des abeilles

La pire chose que vous puissiez faire est de laisser les animaux confinés exposés à la possibilité d'une attaque agressive d'abeilles. N'oubliez pas que les abeilles ne savent peut-être pas qui les a dérangées et un chien coincé en laisse est un canard assis.

Il en va de même pour les bovins et les poulets. Si vous avez un espace limité, faites de votre mieux pour garder les abeilles dans une zone à faible trafic et loin de vos animaux clôturés.

Si vos animaux ne peuvent pas échapper à une attaque agressive, ils peuvent se retrouver piégés dans une situation douloureuse.

3. Clôturez votre ruche

Si vous avez des chiens, des volailles ou des chèvres curieux, l'escrime dans votre ruche peut être une option appropriée. Pour commencer, n'utilisez pas de clôtures pour protéger vos abeilles et vos animaux de compagnie. Une barrière pour empêcher les créatures curieuses d'entrer dans la «zone de danger» contribuera grandement à la sécurité de vos animaux.

Les abeilles ne deviennent généralement agressives que si elles sentent que leur ruche est menacée, cela vaut également pour les abeilles africanisées. Donc, si votre chèvre se sent ludique et rebondit sur vos ruches, votre petit enfant pourrait devenir des taches de rousseur avec des piqûres. Une erreur honnête, mais elle pourrait s'avérer mortelle pour la chèvre ou d'autres passants innocents.

Votre meilleur pari pour éviter tout malentendu est de donner un espace à vos abeilles. Une fois que vos abeilles sont loin de la ruche, en quête de nourriture, elles deviennent rarement agressives. Alors, installez des clôtures solides pour empêcher les animaux curieux d'errer sur la propriété des abeilles - les abeilles détestent les intrus.