Poules couveuses: causes, races et comment s'en occuper

Si vous achetez un article via des liens sur cette page, nous pouvons gagner une commission. Notre contenu éditorial n'est pas influencé par les commissions. Lisez la divulgation complète.

Les poules couveuses peuvent être considérées comme un fardeau ou le plus grand atout pour votre troupeau de poulets, selon vos perspectives et vos objectifs. Une poule couveuse est un poulet qui veut s'asseoir et faire éclore une couvée d'oeufs. Si vous n'avez pas l'intention d'élever votre troupeau de poulets, les poules couveuses signifient une réduction des œufs disponibles pour vous, sans parler d'une poule malheureuse. D'un autre côté, les propriétaires qui souhaitent élever un troupeau de poules autosuffisant devraient se réjouir lorsqu'ils voient une poule assise sur ses œufs.

Ma première expérience avec des poules de chair était tout simplement inspirante. Je n'aime pas élever des poussins du magasin. Je n'aime pas jouer le rôle d'une mère poule. C'est frustrant d'avoir des poussins à l'intérieur, d'avoir à vérifier constamment leur température, etc. Pour moi, élever des poussins n'est pas une tâche que j'apprécie, alors quand j'ai découvert ma poule couveuse nommée Anna assise sur une couvée d'œufs, je me suis réjouie.

Elle a produit quelques poussins pour nous, dont un coq que mes enfants ont appelé Peanut. Je ne devais rien faire avec ces poussins mais regarder la poule faire son truc.

D'un autre côté, si votre poule couveuse est assise sur une couvée d'œufs qui n'ont pas été fécondés et que vous voulez qu'elle retourne à la ponte, vous allez devoir résoudre le problème.

Qu'est-ce que cela signifie quand une poule est couvée?

Aller à la couvée est ce qu'on appelle l'utilisation lorsqu'une poule décide qu'elle veut faire éclore des œufs, ce qui signifie qu'elle va s'asseoir sur ces œufs pendant une période prolongée. Sa température corporelle augmente et elle consomme moins de nourriture et d'eau que d'habitude. C'est une phase naturelle pour de nombreuses poules, et cela n'indique pas que quelque chose ne va pas avec votre poulet. C'est seulement un problème si vous ne voulez pas qu'elle travaille sur des œufs à couver.

Qu'est-ce qui cause la couvaison?

La couvaison est causée par divers facteurs, tels que le vieillissement de votre poule et sa maturation. La plupart des couvées sont une combinaison d'hormones et de lumière solaire. À l'approche du printemps et de l'été, la longueur des jours s'allonge et cette augmentation de la lumière du soleil encourage le corps d'une poule à libérer de la prolactine, une hormone créée à partir de l'hypophyse de la poule.

Ensemble, la lumière du soleil et la prolactine encouragent une poule à devenir couveuse. En conséquence, elle veut s'asseoir sur ses derniers œufs pondus - fécondés ou non.

Quels sont les signes de couvaison?

Votre poule agit-elle bizarrement? Comment savoir si elle est couveuse? Voici quelques signes à surveiller.

  • Réticence à se retirer des œufs du nid
  • Assis dans le nid même s'il n'y a pas d'oeufs
  • Piquer la main lorsque vous cherchez des œufs sous elle
  • Plumes de poitrine et de ventre manquantes
  • Peignes et caroncules pâles
  • Ne quitte le nid qu'une ou deux fois par jour, se dépêchant rapidement.
  • Caca anormalement gros et malodorant
  • Aplatit dans le nid, couvrant une plus grande surface que d'habitude
  • Consomme peu d'eau et de nourriture
  • Collant aux œufs

Les races les plus couveuses

Toute race peut devenir couveuse, mais certaines races sont plus connues pour leur couvaison. Si vous voulez avoir des poules couveuses pour garder un troupeau constant disponible pour votre famille, choisissez quelques races qui sont connues pour leur couvaison. La plupart des bonnes races de couvées éclosent sur n'importe quoi et sont d'excellentes mères pour leurs poussins.

Si vous voulez que vos poules continuent à pondre et ne se concentrent pas sur l'éclosion, alors éloignez-vous des races plus reproductrices.

Les races les plus couveuses sont:

  1. Silkies
  2. Australorps
  3. Brahmas
  4. Cochins
  5. Orpington
  6. rocher de Plymouth
  7. Sussex
  8. Wyandottes

Comment prendre soin des poules couveuses

Si vous voulez laisser Mère Nature prendre le relais et faire éclore votre poule couveuse par une couvée d'œufs, le processus est simple. Cela ne signifie pas que vous n'avez pas besoin de savoir comment prendre soin d'une poule couveuse, car vous devez suivre quelques étapes.

Les poules peuvent éclore tous les œufs - poulet, canard, dinde, Guinée et œufs d'oie. Assurez-vous cependant qu'elle n'en a pas trop. Elle doit pouvoir retourner tous les œufs et son corps doit pouvoir les recouvrir. Les poules plus petites peuvent couvrir environ 7 à 10 œufs, mais les races plus grandes supportent très bien 15 à 20 œufs de poule.

1. Choisissez un endroit sûr

Les chances sont que votre poule couveuse est comme la mienne et a choisi le nichoir préféré pour s'asseoir. Je n'avais pas réalisé que j'avais une poule couveuse jusqu'à ce que j'ouvre notre poulailler et trouve une file de poules attendant leur nichoir préféré comme si elles étaient dans une épicerie attendant de vérifier. Vous avez probablement plusieurs boîtes disponibles, mais il semble toujours y avoir un favori.

Certains propriétaires laissent leurs poules naître dans sa boîte, mais vous pouvez choisir de la déplacer vers un endroit sûr si vous le souhaitez. Chaque option a ses avantages et ses inconvénients.

Assurez-vous de rendre le nichoir aussi confortable que possible pour la poule qui y restera sans relâche pendant les trois prochaines semaines. Un matériel de nidification adéquat est important pour s'assurer que les œufs restent bien rembourrés pour éviter leur casse.

Vous pouvez également ajouter des herbes pour éloigner les parasites, calmer votre poule et vous offrir une petite gâterie. La lavande, la menthe, le romarin et le thym sont tous des herbes faciles à trouver dont votre poule peut grandement bénéficier.

Déplacer votre poule dans son propre nid

Les avantages de déplacer votre poule incluent le fait qu'elle lui permet de se reposer loin des autres poules. Il est également plus facile de suivre ses œufs et les autres poules ne peuvent pas entrer dans son nid.

Les inconvénients sont que vous devez lui fournir de la nourriture et de l'eau. Elle pourrait également refuser de s'asseoir dans la nouvelle zone, ou elle pourrait sortir de sa couvaison.

Laisser votre poule dans le nid

Laisser votre poule en place est moins stressant que de bouger. Cela lui permet également d'interagir avec le troupeau, et vous n'avez pas besoin de fournir de la nourriture et de l'eau séparément.

En revanche, d'autres poules pourraient ajouter plus d'œufs sous elle, ce qui provoque des problèmes d'éclosion sporadique. D'autres poulets pourraient casser ses œufs si vous la laissez dans le nid. Elle pourrait également empêcher d'autres poulets de pondre des œufs.

Comment déplacer une poule couveuse

Si vous décidez de déplacer votre poule vers un nouvel endroit, assurez-vous de préparer son nid avant de la déplacer. Il est préférable de mettre également une nouvelle couvée d'oeufs sous elle, afin que la zone soit complètement prête.

Lorsque vous la retirez du nid, elle pourrait essayer de vous picorer et de vous mordre. Tenez-la avec ses ailes contre son corps pour qu'elle ne puisse pas battre. Mettez-la dans sa nouvelle zone, près de ses œufs mais pas sur eux. Elle pourrait accepter le nouveau nid ou refuser de s'asseoir.

Si vous décidez de la laisser s'asseoir dans le nichoir, assurez-vous qu'il est assez grand pour sa couvée d'œufs. Elle doit pouvoir se lever, se déplacer et déplacer ses œufs. Le nichoir doit être d'au moins un pied carré. Placez sa nourriture et son eau devant le nichoir.

2. Marquez les œufs

Une astuce que je trouve utile est de marquer les œufs à l'aide d'un marqueur ou d'un stylo avec la date à laquelle vous les avez placés sous elle. Les œufs mettent 21 jours à éclore, à donner ou à prendre, et il est facile de perdre la trace des jours. C'est aussi une bonne idée si vous la laissez dans la coopérative, car vous saurez si elle hérite d'œufs supplémentaires.

Une poule couveuse n'ira pas très loin dans son voyage si elle n'a pas d'œufs fertiles à pondre. Si vous avez un coq reproducteur actif pour 8 à 12 poules dans votre troupeau, vous devriez avoir des œufs fertiles de vos propres poules. Pour ceux qui n'ont pas leurs propres œufs fertiles, vous pourrez peut-être trouver un fermier local avec leur propre «mélange de basse-cour» ou des œufs à couver de race pure.

Une troisième option pour trouver des œufs à couver fertiles est sur Internet. Vous pouvez trouver des éleveurs dans tout votre pays avec des œufs à couver à vendre. Étant donné que les œufs à couver achetés en ligne sont généralement chers et particulièrement fragiles lors du transport, assurez-vous de les placer sous une poule très fiable et douce.

Une mère pour la première fois pourrait ne pas être la seule à mettre une douzaine d'œufs de 50 $.

La question se pose souvent: « Que se passe-t-il lorsque je mets des œufs d'une espèce différente sous ma poule couveuse?» . Cela dépend en grande partie du tempérament de votre mère poule. Parfois, une poule peut très bien nourrir une couvée de canetons, quoique légèrement perplexe par son affinité pour l'eau.

D'autres fois, une poule perdra la tête devant les floues à pattes Web qui éclosent sous elle et les blessera dans sa confusion. Lorsque vous mélangez différents oiseaux, surveillez de près l'interaction pour vous assurer que rien ne va mal.

3. Engagement de poule

Ce n'est pas parce qu'une poule va couveuse qu'elle va suivre toute la période d'incubation.

C'est une bonne idée de laisser votre couvée reposer sur de faux œufs pendant trois à cinq jours pour tester son engagement avant de lui donner de vrais œufs. D'autres fois, une poule abandonnera le jour 15 et vous laissera des œufs viables qui mourront sans incubateur pour terminer le développement.

Les nouvelles mères peuvent être particulièrement imprévisibles avec leur nid. Après qu'une poule a réussi à lever quelques griffes, vous pouvez généralement lui faire confiance pour coller avec ses œufs.

4. Prendre soin de la poule mère couveuse

Les poules pondeuses sont excellentes pour négliger leur propre santé lorsqu'elles nourrissent leurs embryons en croissance. Il est nécessaire de bien prendre soin de votre poule car elle peut littéralement mourir de faim sur le nid.

Assurez-vous que votre poule sort toujours du nid une ou deux fois par jour. Si ce n'est pas le cas, retirez-la pour l'encourager à obtenir de la nourriture, de l'eau et peut-être un bain de poussière rapide.

Il est également tout à fait acceptable de gâter un peu plus votre poule pendant qu'elle est inlassablement assise sur ses œufs. Les vers de farine, la farine d'avoine ordinaire, la pastèque et la citrouille sont tous des délices délicieux que votre poule apprécierait certainement pendant ses longues journées sur le nid.

Les poules couveuses sont particulièrement sensibles aux acariens et aux poux lorsqu'elles sont assises sur le nid. Assurez-vous de vérifier votre poule et de la traiter immédiatement si vous découvrez ces parasites embêtants. Une poule infestée transmettra des parasites à ses poussins nouvellement éclos, ce qui pourrait les tuer dans leur état vulnérable.

5. Oeufs de mirage

Lorsque les éleveurs de poulet incubent leurs propres œufs, le mirage des œufs est une pratique courante pour regarder à l'intérieur de l'œuf pour vérifier le développement. C'est à vous de décider si vous voulez ou non mettre les œufs de votre poule en bougie, le mirage n'est pas une étape obligatoire et peut parfois ennuyer une mère poule plus qu'elle ne vaut.

Je porte souvent une lampe de poche dans la cage après la tombée de la nuit et vérifie les œufs afin de pouvoir jeter tous les œufs qui n'ont définitivement aucun développement au jour 10.

Même si vous ne bougez pas vos œufs, assurez-vous de sentir périodiquement le nid pour vérifier les odeurs nauséabondes qui indiquent un œuf pourri. Les œufs pourris peuvent exploser et ruiner toute une couvée d'œufs, il est donc important de les retirer avant qu'ils ne causent des dommages.

Jour d'éclosion!

La journée d'éclosion peut être à la fois excitante et éprouvante pour vous et votre mère poule. Heureusement, elle est généralement un peu plus calme que vous. À mesure que le temps approche, votre poule passera de moins en moins de temps hors du nid. Ne vous inquiétez pas si la mère poule ne quitte pas le nid pendant 24 heures. Elle pourrait aussi commencer à coller à ses œufs. Vers le jour 21, de petits coups d'œil peuvent être audibles.

Il est important de donner à toute la couvée son espace même si vous ne voulez que jeter un coup d'œil toutes les 10 minutes. Il faut deux à quatre jours pour que tous les œufs d'une couvée éclosent et les poussins restent sous la maman pendant un ou deux jours.

Les poussins absorbent le jaune dans leur corps juste avant l'éclosion, ils ont donc des réserves de nourriture pour durer jusqu'à ce qu'ils s'aventurent hors du nid avec leur maman.

Après quatre jours, retirez tous les œufs qui n'ont pas encore éclos. Ces œufs ne sont pas viables.

Après l'éclosion

Une fois ses œufs éclos, il est essentiel de garder les poussins séparés du troupeau. La meilleure chose est de les garder dans un enclos à l'intérieur de la course où les autres poulets peuvent les voir, mais où ils sont à l'abri des éléments et des autres poulets.

Vous voudrez surveiller de près la nouvelle mère et ses poussins, mais à moins qu'il n'y ait des troubles apparents, vous ne devriez pas avoir besoin d'intervenir. Les poules mères peuvent gagner beaucoup de temps de votre part en faisant tout pour leurs nouveaux bébés, de les garder au chaud à leur apprendre à manger, à boire et à chercher des insectes.

Fournissez-leur de la nourriture pour poussins. Ne vous inquiétez pas de donner de la nourriture à votre couche de maman jusqu'à ce qu'elle ait besoin de recommencer à pondre. Pour l'instant, elle est en train d'enseigner à ses poussins comment vivre, donc elle n'est pas encore concentrée sur la ponte.

Fournissez simplement les outils appropriés et votre poule fera tout le travail pour vous!

1. Mères meurtrières

Surtout lorsque vous avez affaire à une mère pour la première fois, vous voudrez être vigilant pour vous assurer que votre poule tient bien aux poussins qui surgissent sous elle. Parfois, les mères pour la première fois suivent l'instinct de s'asseoir sur des œufs mais ne réagissent pas bien aux résultats des œufs qu'elle a incubés.

Parfois, de nouvelles mamans picorent leurs poussins frais, parfois à mort. Gardez juste un œil sur votre poule pendant les 24 premières heures pour vous assurer qu'elle passe bien à la maternité.

2. La pépinière

La première chose dont les poules mères ont besoin pour assurer la sécurité de leur nouvelle couvée est un enclos à l'épreuve des prédateurs éloigné du reste du troupeau. Idéalement, le poulailler et la course seront au niveau du sol afin que vos poussins n'aient pas à gérer de rampes raides.

Lorsque la maman sort ses poussins pour la première fois, nettoyez le nid des coquilles, retirez tous les œufs non éclos et remplacez la litière. Vous voudrez nettoyer le nid fréquemment au cours des prochaines semaines, car les excréments de poussins peuvent s'accumuler rapidement et tout le monde veut un endroit propre pour dormir la nuit.

3. Santé et soins

Comme tout animal nouveau-né, les poussins fraîchement éclos sont sensibles à énormément de choses dans leur nouveau monde. Comme je l'ai mentionné plus tôt, la gestion des parasites est très importante pour la santé des poussins vulnérables.

La coccidiose est un problème courant que l'on rencontre chez les jeunes oiseaux confrontés à une surpopulation excessive et à des conditions de vie impures. Le maintien de conditions de vie propres contribuera grandement à garder vos jeunes oiseaux en bonne santé et forts.

4. Alimentation et nutrition

Tous les poussins fraîchement éclos, ainsi que la mère poule, peuvent manger des poussins médicamentés ou non pour les premières semaines de leur vie. Puisque la mère poule ne pond pas d'œufs, le poussin répondra à ses besoins afin que vous n'ayez pas à compliquer l'alimentation.

L'aliment médicamenteux a un coccidiostatique qui peut aider à prévenir la coccidiose chez les oiseaux en croissance, donc si vous êtes particulièrement inquiet à propos des coccidies, cela peut aider à vous rassurer. Cependant, de nombreux éleveurs de poulet pensent que les aliments médicamenteux peuvent entraver le développement naturel du système immunitaire d'un oiseau en croissance.

Il peut être utile de faire des recherches pour décider de ce qui fonctionne le mieux pour vous et votre troupeau.

Voir vos poussins grandir

1. Socialiser les poussins

Si vous aimez avoir des poulets amicaux, vous devrez faire un travail supplémentaire pour élever vos poussins comme des oiseaux amicaux. Lorsqu'ils sont élevés uniquement par une mère poule, les poussins peuvent grandir assez timidement face aux interactions humaines.

Passer autant de temps que possible à proximité de votre mère poule et partager de nombreuses friandises peut aider vos oiseaux en croissance à se réchauffer auprès de leurs parents humains.

2. Réintégration

Crédit d'image: Kristen H Photography

Selon la taille et la dynamique de votre troupeau, vous pouvez réintégrer la mère et ses poussins vers l'âge de quatre à cinq semaines. Cependant, vous devez avoir un troupeau calme et décontracté pour que cela fonctionne.

Les mères poules se lassent généralement de leurs adolescents vers l'âge de six semaines et elle peut même recommencer à pondre. À ce moment, il est préférable de remettre la poule avec le troupeau principal et de finir d'élever les poussins vous-même.

Lorsque vos poussins sont assez vieux pour vivre avec le troupeau principal, intégrez-les comme vous le feriez pour tout nouveau membre du troupeau.

Le meilleur moment pour ajouter ces nouveaux poulets au troupeau est la nuit, juste avant la nuit. Cela aide à réduire l'agressivité, mais vous voudrez toujours garder un œil attentif sur les nouveaux poussins au cours des prochains jours.

Regarder une poule couveuse élever ses poussins est l'une de ces choses intemporelles qui vous réchaufferont toujours le cœur. C'est particulièrement agréable car votre implication dans le processus est minime. Soyons honnêtes, qui ne pourrait pas utiliser quelques aides pour la charge de travail à la ferme?

Comment «casser» la poule couveuse

Si vous ne voulez que des poulets et des œufs pour la consommation, une poule couveuse peut être une douleur dans le cul. Briser une poule de sa couvaison aide à s'assurer qu'elle mange quand elle a faim et boit quand elle a soif et finira par revenir à la ponte.

Parfois, casser une poule couveuse est une nécessité. Si vous n'avez pas de coq, les œufs ne sont pas fécondés, donc ils n'écloront jamais en poussins. Les poules couveuses s'assoient jusqu'à ce que quelque chose éclore, et si cela ne se produit pas, vous devez la briser de la couvaison.

La couvaison enlève beaucoup à vos poules. Une poule couveuse ne mange pas ou ne boit pas beaucoup, ce qui conduit à des caca rarement. Ce n'est pas sain pour elle à long terme. Les cas extrêmes de couvaison peuvent faire mourir de faim une poule.

1. Retirez les œufs

La première chose que vous voulez faire est de retirer régulièrement les œufs sous la poule. Ramassez-la et éloignez-la de la zone de nidification lorsque vous récupérez les œufs. Les poules sont réputées pour surprotéger leurs œufs, alors attendez-vous à une grande protestation.

2. Continuer à la bouger

Plusieurs fois tout au long de la journée, retirez-la du nid et placez-la à l'extrémité de la course où vous mettez des friandises pour la distraire. Faites cela autant de fois que possible.

La nuit, retirez-la du nid lorsqu'il fait noir dehors et placez-la sur la barre de repos. La plupart des poules y resteront car les poules ne peuvent pas bien voir dans l'obscurité, elle ne pourra donc pas retrouver son chemin jusqu'au nid.

3. Débarrassez-vous de sa zone de nidification

Éteignez la zone de nidification choisie par votre poule couveuse pour la dissuader d'y retourner. Un autre choix consiste à sortir tout le matériel de nidification de la boîte qu'elle a choisie. Les poules choisissent souvent un nid spécifique, et si vous déplacez ce nid, elle abandonnera le réglage.

4. La séparer

Vous devrez peut-être séparer votre poulet du reste du troupeau. Utilisez une petite cage ou une cage portable pour l'éloigner des nichoirs et des œufs pour la sortir de l'état d'esprit. Si possible, essayez de la garder dans une cage avec un fond métallique et beaucoup de circulation d'air. Une cage métallique peut aider à procurer une sensation de fraîcheur sur sa face inférieure, ce qui peut décourager la couvaison.

La durée de son séjour à l'isolement dépendra de la détermination de sa couvaison. Assurez-vous de ne pas ajouter de litière. Vérifiez-la quotidiennement pour voir ce qu'elle fait et remettez-la dans la coopérative. Si elle retourne dans un nichoir, elle doit retourner à l'isolement.

5. Bouteille d'eau gelée et trempettes froides dans l'eau

Si vous avez une poule couveuse particulièrement difficile, vous pouvez mettre une bouteille d'eau froide ou gelée sous elle pendant qu'elle est assise. Le froid aide à déclencher une rupture de la couvaison.

Si vous n'avez pas de bouteille d'eau gelée, vous pouvez plonger son fond dans de l'eau froide. N'oubliez pas qu'elle chauffe ses œufs, donc une poule couveuse a une extrémité inférieure assez chaude. La théorie est que le froid peut la pousser à abandonner sa nidification.

Quand embrasser la couvaison

À moins que vous n'ayez une raison pour laquelle vous n'avez pas besoin ou ne voulez pas de poules à couver, avoir une couvée est un trait essentiel pour un troupeau autosuffisant. Si vous ne voulez pas compter sur la ferme locale et le magasin de la flotte pour acheter des poussins, avoir une poule couveuse est un atout que les propriétaires de poulets devraient apprécier.

Quoi qu'il en soit, assurez-vous de regarder pour vous assurer que votre poule mange et boit. L'élevage peut faire perdre du poids à votre poule, et avoir un troupeau sain devrait toujours être votre objectif principal, à part une abondance d'œufs à manger.